bandeau imageDJSCS de La Réunion

DJSCS de La Réunion

Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de la Réunion
Newsletter
Retour à la page d'accueil
>COHESION SOCIALE >Lutte contre les exclusions >Urgence sociale >Réorganisation de dispositif d’appel d’urgence sociale

Réorganisation de dispositif d’appel d’urgence sociale

Article Urgence sociale 14/06/2012

Appel d’urgence 115

- Le 115 (appel gratuit) apporte une réponse 24h sur 24 aux personnes sans abri, mal logées ou risquant de l’être. Le service 115 recherche dans la mesure des places disponibles, une réponse immédiate et temporaire afin d’assurer la mise à l’abri et la protection des personnes en difficulté.

Il doit pouvoir également faciliter des parcours d’insertion de la rue vers le logement pour les personnes en situation de détresse sociale.

- La gestion du 115 est confiée depuis le 8 mars 2012, à un opérateur associatif : LAMP OI, qui est un groupement d’associations oeuvrant dans le domaine de l’hébergement et de l’insertion des publics en difficulté.

Cet opérateur, financé par l’Etat assure le développement d’un
nouveau dispositif : le Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation (SIAO), permettant, avec l’aide de travailleurs sociaux, la définition et l’appui à la mise en oeuvre d’un projet d’hébergement ou de logement adapté aux besoins de la personne et/ou de sa famille.

- L’Etat et le Département continueront d’apporter également une réponse spécifique aux femmes victimes de violences intrafamiliales par des accueils en gîte ou en hôtel, en cas d’indisponibilité de places en
centre d’hébergement et d’accueil d’urgence.

Dispositif spécialisé d’écoute de l’enfance en danger et des personnes victimes de violences intrafamiliales

Le numéro vert 0 800 22 55 55 anonyme et gratuit fonctionne du Lundi au Vendredi de 7H30 à 17h30 est un dispositif spécialisé d’écoute de l’enfance en danger et des personnes victimes de violences intrafamiliales.

Il a été mis en place par le conseil général dans le cadre de sa mission de protection de l’enfance et de sa politique d’accompagnement des personnes en situation de fragilité sociale.

Il s’adresse aux enfants en danger ou en souffrance, victimes de maltraitances physiques et ou psychologiques, d’abus sexuels et de négligences ainsi qu’aux adultes victimes de violences physiques et / ou
psychologiques (harcèlement moral, humiliation, menaces, abus sexuels.)

Liste des pièces-jointes