DJSCS de La Réunion

DJSCS de La Réunion

Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de la Réunion
Retour à la page d'accueil
>COHESION SOCIALE >Actualités >Conférence régionale des acteurs à La Réunion

Conférence régionale des acteurs à La Réunion

Article COHESION SOCIALE 20/03/2019

La conférence régionale a permis de présenter la nouvelle stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté aux acteurs réunionnais de la solidarité et d’identifier les chantiers prioritaires à mettre en œuvre au travers de quatre ateliers thématiques.

La conférence régionale des acteurs a réuni près de 400 personnes (institutionnels, entreprises, partenaires associatifs, usagers et citoyens) tous acteurs de la solidarités, en présence d’Annick Girardin, ministre des outre-mer, de Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, d’Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, d’Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, de Cyrille Melchior, président du conseil départemental et d’Olivier Rivière vice-président du conseil régional.

Lors de la conférence, Olivier Noblecourt a rappelé les cinq engagements majeurs pour un nouveau modèle social de l’émancipation :
· rompre la reproduction de la pauvreté par l’égalité des chances dès les premiers pas ;
· garantir au quotidien les droits fondamentaux des enfants ;
· garantir un parcours de formation pour tous les jeunes ;
· rendre les droits sociaux plus accessibles, plus équitables et plus incitatifs à l’activité ;
· investir pour l’accompagnement de tous vers l’emploi.

Une démarche de co-construction avec les citoyens

Quatre ateliers participatifs dans chacun des arrondissements de l’île, soit 16 ateliers pour l’ensemble du territoire, ont été organisés du 7 au 15 février. Ouverts à tous, ils ont réunis 300 personnes dont 74 citoyens, des bénévoles associatifs, des représentants d’institutions et des experts indépendants.
Les ateliers ont porté sur des thématiques permettant de saisir les spécificités de la pauvreté telle qu’elle est vécue à La Réunion et les solutions spécifiques à concevoir pour y répondre : enfance et soutien aux familles ; la place des jeunes dans la société réunionnaise ; l’orientation, la formation et l’emploi ; l’accompagnement et l’aide aux personnes vulnérables.

L’IRTS, l’institut de formation des travailleurs sociaux de La Réunion a été chargé d’organiser et d’animer ces ateliers participatifs.

La synthèse des travaux des ateliers de concertation a été présentée lors de la conférence régionale et a alimenté le travail des ateliers en charge de définir la feuille de route pour la stratégie pauvreté.

Un travail vidéo sous forme de 4 films a été réalisé pour rendre compte des débats lors des ateliers participatifs

=> RETOUR EN VIDEOS SUR LES ATELIERS PARTICIPATIFS

4 ateliers sur les 16 thématiques prioritaires à La Réunion

Les chantiers prioritaires à mettre en œuvre ont été définis lors de quatre ateliers : enfance et soutien aux familles, la place des jeunes dans la société réunionnaise, l’orientation, la formation et l’emploi et l’accompagnement et l’aide aux personnes vulnérables.
Les thématiques prioritaires identifiées dans la région :
- le développement de l’offre d’accueil du jeune enfant en favorisant la mixité sociale ;
- le plan de formation des professionnels de la petite enfance, en lien avec l’Éducation nationale ;
- le développement du soutien aux parents et la création de centres sociaux ;
- l’accompagnement des familles vers le logement ;
- l’accès à l’alimentation ;
- la santé : PMI, centres de santé, dispositifs médico-sociaux, etc. ;
- la réussite scolaire ;
- l’obligation de formation, avec notamment le déploiement du dispositif PACEA (parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie) et des points d’accueil écoute jeunes (PAEJ)
- l’accompagnement des jeunes sortants de l’aide sociale à l’enfance ;
- les parcours d’insertion : orientation, décloisonnement des parcours, accès aux solutions d’accompagnement et de formation ;
- la structuration de l’offre d’accompagnement, avec la garantie d’activité, l’insertion par l’activité économique et l’essaimage des expérimentations ;
- l’engagement des entreprises ;
- la participation des personnes accompagnées ;
- l’accès aux droits et les accueils sociaux ;
- la formation au travail social ;
- la prévention et la lutte contre l’illettrisme

Dans ce cadre, l’Etat a contractualisé avec le Conseil Départemental pour améliorer l’accompagnement des publics, des bénéficiaires du RSA particulièrement, de soutenir les parents dans leur mission d’éducation et de développer la prévention au niveau de la petite enfance comme au niveau des jeunes adultes. Le soutien de l’Etat au Département porte sur près de 7M€ en 2019 et sera porté à près de 11 M€ dans 3 ans. Cet effort s’ajoute aux autres actions qu’il finance ou renforce.

Consultez ici :
Le communiqué de presse
Le document de l’INSEE : pauvreté et précarité à La Réunion - Mars 2019
Le programme de la conférence régionale

()