Retour à la page d'accueil
>COHESION SOCIALE >Actualités >Appel à projets Formation des professionnels de la petite enfance

Appel à projets Formation des professionnels de la petite enfance

Article COHESION SOCIALE 9/10/2020

Dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, la Préfecture de La Réunion lance un appel à projets relatif à la mise en place de formations en direction des professionnels de la petite enfance.

Contexte et présentation générale

Cet appel à projets est lancé dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté qui a pour ambition de réduire la reproduction des inégalités sociales dès le plus jeune âge. L’amélioration de la qualité éducative de l’accueil de la petite enfance constitue une condition indispensable de la prévention de la pauvreté des enfants et des inégalités, les études internationales montrant que les écarts langagiers s’établissent dès le plus jeune âge.

L’appel à projet

Cet appel à projet vise à soutenir la formation des professionnels de la petite enfance et d’innover dans les projets pédagogiques et modes d’accueil des enfants issus de familles défavorisées.

Il vient en complément au parcours national de formation à l’attention des 600 000 professionnels (professionnels des EAJE, assistants maternels, gardes à domicile, animateurs RAM) accueillant des enfants de moins de trois ans, qui sera déployé dès cette fin d’année et prendra pleinement son ampleur en 2021.
Afin d’anticiper sur le déploiement de ce parcours national de formation, des appels à projets régionaux sont lancés pour la mise en place d’actions dès 2020.

Les projets déposés doivent répondre aux thématiques cibles de formation et priorisation des projets suivants :
- Favoriser l’égalité d’apprentissage du langage
- Développer la créativité et l’interactivité par la pratique musicale
- La familiarisation avec la nature
- L’accueil occasionnel
- L’accueil de la diversité
- L’accueil des parents.

D’autres thématiques portées dans les travaux institutionnels des dernières années peuvent être éligibles (voir le document d’appel à projet ci-dessous).

Au-delà de la condition thématique-cible d’éligibilité, les projets seront priorisés en fonction de l’inclusion des critères suivants :
- Adaptés aux besoins locaux
- Garantissant la participation effective des personnes concernées (professionnels de la petite enfance et parents en situation précaire) dans l’élaboration et l’optimisation en conduite du projet ;
- Recherchant des cofinancements en vue de pérenniser l’action sans le soutien des crédits régionaux de la stratégie pauvreté ;

Quels sont les bénéficiaires des projets ? : les bénéficiaires finaux sont principalement des enfants en situation de pauvreté.

Quelles sont les structures éligibles ? : les porteurs de projets (collectivités, EAJE, MAM, RAM, organismes de formation, écoles maternelles, consortium) souhaitant former des professionnels de la petite enfance aux principales avancées scientifiques et pratiques récentes sur le développement du jeune enfant.
Les structures et professionnels des zones les moins favorisées (QPV, ZRR, EAJE bénéficiant d’un bonus mixité maximale, écoles maternelles proches d’EPLE en réseau d’éducation prioritaire) seront priorisés.

Quelles sont les dépenses éligibles ? : les frais de remplacement des salariés en formation, les coûts d’ingénierie (projet pédagogique, recherche-action) et les frais pédagogiques. Dans ce dernier cas, le porteur devra justifier de l’impossibilité de mobiliser les financements accordés par les OPCO et, selon le statut de l’employeur, le catalogue de formation de l’OPCO concerné ou du CNFPT.

Le montant de la subvention est limité à 10 000 € par porteur de projet.

Comment répondre à l’appel à projet ?

- Télécharger les documents suivants :
- Le document de présentation de l’appel à projet
- La fiche de synthèse du projet en format word ou odt
- Le formulaire cerfa 12156*05
- Le formulaire cerfa n°15059 02

Les dossiers devront être renvoyés au plus tard le 2 novembre 2020 à minuit, délai de rigueur à l’adresse électronique suivante : marie-line.vally@reunion.pref.gouv.fr.

Informations et contact : Marie-Line Vally, chargée de mission pauvreté, Préfecture de La Réunion -
Courriel : marie-line.vally@reunion.pref.gouv.fr -Tél : 02 62 40 46 85.

Liste des pièces-jointes